About the artist

Flo
Flo in the studio

FLORENCE ICHTER-SIMON’s works reflects a view of the world.  Hers is as much an aesthetic response to major or dramatic events as a revival of her own memories.
Merging the likes of newspaper cuttings and fabrics and whatever else she may have collected from her surroundings into multi -mediaworks is her signature style.  She uses acrylics, oils and ink and works on paper on board and on paper.
Florence likes those viewing her art to uncover or decipher the messages among the paint colors and the collage and thereby creates a unique relationship between themselves and the artwork.
Her artworks are both abstracts of landscapes and buildings with figurative elements adding food for thought.

Florence studied art at the Faculté des Arts Plastiques and Ecole des Arts Decoratifs (University of Fine Arts) in Strasbourg in the eastern Alsace region of France. In the late 1970s she moved to the former French colony the Ivory Coast where that region’s indigenous art had a profound influence on her artistic leanings.

In 2008 she settled in New Zealand and was largely influenced by the culture and environment of what is now her new home. She worked with kiwi artists like Matthew brown or Catherine Stevens and did exhibited her art at various venues throughout New Zealand.

 

BIOGRAPHIE DE L’ARTISTE

work on progress

Née en Mulhouse, Florence Ichter-Simon a vécue à Auckland en Nouvelle Zélande de 2007à 2014 avant de s’installer à Lapoutroie dans le pays Welsch.

Issue d’une longue lignée de travailleurs textile et de teinturiers de la vallée de Saint Amarin en Alsace, elle a gardé depuis son plus jeune âge une passion sans limites pour les encres, les couleurs et les tissus.

Plus tard, à l’occasion de plusieurs séjours et déménagements à l’étranger, notamment en Côte d’Ivoire à la fin du 70 et plus récemment en pays Maori, elle découvrira les arts primitifs. Son travail en sera fortement influencé, comme il le sera par son admiration pour les œuvres de Fabienne Verdier, Robert Rauschenberg et  plus récemment de  Max Gimblett.

Grâce à la superposition de différents médias soigneusement sélectionnés tels que les articles de journal, des patrons de couture, de la peinture et de l’encre, on découvre dans l’œuvre de Florence Ichter-Simon un sens subtil du jeu chromatique et un graphisme à la fois spontané et complexe. Mais par-delà le support et la technique, on découvre surtout dans ses tableaux une réponse esthétique au changement perpétuel du monde dans lequel nous vivons et  des réponses toutes personnelles à nos propres questionnements.

“Ma pratique artistique est le témoin de la mutation du monde. Elle laisse place à l’esthétique, au questionnement et a une vérité subjective’ nous confie Florence Ichter-Simon.

Membre à plein temps de la galerie Railway Street Studio à Auckland, Florence a travaillé avec des artistes néozélandais tels que Matthew Brown, Katherine Steven ou Cruz Jiménez et a exposé dans de nombreux endroits à travers la Nouvelle-Zélande.

Ses « solo exhibitions » notamment PASSAGE en 2012, PATTERN en 2013 et SHAPE OF COLOURS en 2014 ont connu un véritable engouement pour cette artiste Franco- Néo-zélandaise.  Fin 2016, elle a présenté quelques-unes de ses œuvres Places des Arts à Strasbourg et a exposé en juin 2017 chez Panorama quai koch à Strasbourg, ainsi qu’en octobre de la meme année à la salle de l’Arsenal à Kaysersberg.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s